Propriétaire, locataire : quelles différences pour assurer son bien ?

Publié le : 17 août 20203 mins de lecture

L’assurance habitation est facultative pour le propriétaire, mais obligatoire pour le locataire. Variant en fonction du statut de l’assuré, cette assurance couvre les dommages causés au logement grâce aux différents produits qu’elle comporte.

Assurance habitation pour le propriétaire

Légalement, la souscription d’une assurance habitation est obligatoire pour le locataire d’un bien immobilier. D’après la loi en vigueur, le propriétaire n’est pas dans l’obligation de souscrire une assurance habitation. Néanmoins, c’est vivement conseillé en cas d’engagement des responsabilités telles que les vices de construction, les troubles de jouissance et le défaut d’entretien et autres.

Le propriétaire peut bénéficier de différents produits à savoir :

  • La garantie relative aux risques locatifs
  • L’assurance multirisque habitation
  • L’assurance des loyers impayés

A part ces formules, il y a aussi la garantie responsabilité civile spécialement pour les dommages provoqués aux tiers (voisins, locataires…).

Dans le cas d’une copropriété, le bailleur doit procéder à quelques vérifications sur la manière dont le syndic est assuré afin de choisir l’assurance supplémentaire la plus adaptée. Si l’assurance du syndic n’assure que les parties communes, il est au devoir de chaque copropriétaire d’assurer son logement. De même que, le propriétaire devra s’assurer pour la protection de ses biens mobiliers personnels en souscrivant une assurance responsabilité civile.

Assurance habitation pour le locataire

Contrairement au propriétaire, un locataire d’un bien immobilier doit souscrire une assurance locataire. Etant un des éléments essentiels pour maintenir le bail, son absence pourra aboutir à l’achèvement de la location.

L’assurance responsabilité civile locative est obligatoire pour le locataire. Cela va lui servir de protection contre les risques locatifs, dont les dommages du bâtiment, suite à une explosion, un incendie ou un dégât des eaux. Toutefois, il y a quelques exceptions par rapport à cette obligation légale. Un logement de fonction et une location saisonnière ne sont pas concernés par cette assurance locataire.

Il est à noter que pour le cas d’une sous-location, le locataire principal est le premier responsable des dommages provoqués par le sous-locataire. Néanmoins, le propriétaire a la possibilité de se retourner contre le sous-locataire. Ce dernier doit ainsi s’assurer en responsabilité civile locative comme tout locataire normal. C’est aussi valable pour l’occupation à titre gratuit.

Comment trouver une assurance au meilleur prix ?

Que vous soyez locataire ou propriétaire, il est important de trouver une assurance habitation avec un meilleur prix. Pour ce faire, vous pouvez faire quelques comparaisons sur différentes offres via un comparateur en ligne.

Assurer son logement : quel est le prix moyen ?
Comment trouver une assurance habitation étudiante ?

Plan du site