Pourquoi prévenir votre assurance d’une location saisonnière ?

Que vous soyez en déplacement ou en vacances, il se peut que vous ayez loué un logement temporaire. Dans ce cas, il vous faudra avertir votre assurance afin de passer vos vacances sans encombre. Il en va de même pour le locataire qui va louer votre logement pendant votre absence. Mais pourquoi faire ? Du propriétaire au locataire, découvrez les avantages de prévenir votre assurance d’une location saisonnière.

Est-ce que l’assurance pour une location saisonnière est obligatoire ?

Pour tout type de logement confondu, l’assurance pour une location saisonnière n’est pas obligatoire. Vous pouvez donc passer votre séjour au sein d’un logement qui n’est pas couvert par une assurance, et ce, même si vous ne disposez pas d’une assurance. Cette situation n’est toutefois, pas sans danger. En effet, il est possible de vous tenir pour responsable des dommages engendrés par un tiers ou un voisin. Le mieux reste donc de toujours séjourner dans un logement bien assuré. Dans le cas où le propriétaire requiert une assurance dédiée, vous devez disposer d’une assurance bien qu’aucune obligation légale n’existe en temps normal.

Pourquoi est-ce utile pour un propriétaire de prévenir son assurance pour une location saisonnière ?

En tant que propriétaire d’un bien immobilier, vous n’êtes pas dans l’obligation de souscrire cette assurance. En faisant louer un logement meublé, vous serez un propriétaire non occupant aux yeux des assureurs même s’il est préconisé de souscrire une assurance. Toutefois, sachez que dès le moment où vous souhaitez louer votre bien, vous êtes dans l’obligatoire de prévenir votre assureur et de vous assurer que la responsabilité civile du propriétaire est bien en faveur des locataires dans votre contrat. Prévenir votre assurance d’une location saisonnière vous permet également de rajouter certaines garanties qui peuvent vous couvrir des dommages causés à votre locataire.

Pourquoi un locataire doit-il prévenir son assurance pour une location saisonnière ?

Si vous souhaitez louer un logement de manière temporaire, il est recommandé de prévenir votre assurance d’une location saisonnière à titre de prudence. L’assurance couvre normalement l’intégralité du logement principal et secondaire de tous les dégâts causés ou subis par le locataire. Pour être sûr de bénéficier d’une protection suffisante, consultez le contrat ou faites appel à votre compagnie d’assurance afin d’avoir toutes les informations relatives à votre assurance habitation. Cela vous permettra de vérifier si la clause d’extension villégiature est comprise dans le contrat. Dans le cas où elle est absente, deux alternatives s’offrent à vous : souscrire un nouveau contrat ou étendre votre garantie.

Quelles formalités pour louer son appartement pendant son absence ?
Propriétaire : comment assurer sa location saisonnière ?